26nov
2019Management et performances

5 principes de délégation

4 minutes

    Pour déléguer efficacement, il y a cinq principes à suivre pour une délégation réussie.

    Les connaissez-vous ?

    Partagez l'article

    Les cinq principes d'une délégation réussie.

     

    Champs de délégation.

    Il y a trois champs pour la délégation.

    Le territoire.

    Quelle sera la fonction de cette délégation et le projet lié ?

    Le temps.

    La délégation est-elle limitée dans le temps ou pérenne ?

    Sachez que plus le temps de la délégation est long et plus le collaborateur aura l'occasion de prouver ses compétences.

    Le niveau.

    Est-ce une délégation partielle ou totale ?

    Déléguez-vous pour une tâche définie ou pour un projet complet ?

    Le périmètre de délégation est-il fixe ou variable ? C'est-à-dire s'il est amené à être modifié dans le temps.

     

    Modalités.

    Il y a deux modalités importantes :

    -       Les suivis.

    Quel type de suivi allez-vous appliquer ?

    Quels sont les indicateurs de résultats ?

    -       Les rapports.

    Quels sont les délais des rapports entre les parties ?

    Quels sont les intervalles entre les rapports ?

     

    Moyens.

    Il est important de définir les moyens attribués à cette délégation. Ils peuvent être humains, techniques, financiers.

     

    Prérequis.

    Pour une délégation efficace vous devez connaître les valeurs de l'entreprise. Ces valeurs sont-elles en relation avec les effets positifs de délégation ?

    Vous avez conscience des compétences de vos collaborateurs, vous les pensez aptes à la réussite de cette délégation.

    Vous connaissez la maturité de vos collaborateurs, vous savez qu'ils pourront mener à bien cette mission de délégation.

     

    Accord clair.

    Lorsque le champ de délégation est grand, je vous recommande vivement d'avoir un accord clair écrit. Cet accord définira en détail les champs de la délégation : territoire, temps, niveau.

    Voyez cet accord comme un contrat établit entre deux parties.

    Son objet sera de lever toute ambiguïté, de donner les moyens d'action, de lister les outils et les supports disponibles à la bonne conduite de la mission.

    Ce contrat est destiné à rassurer celui ou celle à qui vous déléguez.

     

     

    Conseils d'expert en bonheur au travail.

     

    Pourquoi ?

    Commencez par vous demander pourquoi vous déléguez.

    Bien souvent cela peut paraître évident, toutefois, prenez le temps de lister tous les avantages que vous aurez en déléguant.

    Ainsi vous serez plus clair avec vous-même.

    Cela permet d'asseoir une délégation plus cohérente et plus solide. Si un aspect vient à battre de l'aile, rattachez-vous à votre pourquoi. Cela vous permettra de garder une bonne tenue dans la direction à suivre pour atteindre vos objectifs.

     

    Souplesse.

    Retenez que la souplesse, qu'elle soit en matière d'esprit ou de travail, vous permettra de garder une bonne productivité dans la délégation.

    Souplesse c'est aussi agilité. Vous pourrez répondre à un imprévu, être plus détaché pour trouver des solutions plutôt que de vous enfermer dans des problèmes.

     

    Long terme.

    L'arrêt de la délégation est souvent une solution de facilité, pensez long terme. Si les choses ne se passent pas comme vous l'entendiez, questionnez-vous sur le taux d'exigence demandé, les moyens mis en œuvre pour y parvenir.

    C'est aussi s'autoriser à changer d'avis.

     

    Excellence ou perfectionnisme ?

     

    « La perfection est un idéal, l'excellence est une stratégie. »

    Abordez le sens du minimalisme et voyez comment la règle des 80-20, le principe de Pareto peut vous aider.

    Ce principe dit que 20 % de vos actions apporteront 80 % de résultats et par conséquent que 80 % d'action n'apportera que 20 % de résultats.

    Restez excellent, sachez faire la part des choses avec le souci des détails. Il faut une certaine qualité. « Trop », peut-être contre-productif.

     

    Réflexion et points de contrôle.

    Pour vous assurer que la délégation se passe bien, pensez à mesurer certains points au cours de la réalisation. C'est une autre dimension aux suivis et rapports.

    Est-ce que la délégation vous apporte de la satisfaction ? Est-ce que celui, celle ou ceux à qui vous déléguez sont satisfaits également ?

    Ajoutez des moments de réflexion pour éventuellement optimiser et augmenter le taux de bonheur dans les relations.

     

     

    Que pensez-vous de ces principes de délégation ? Les avez-vous déjà mis en œuvre ?

    Écrivez-le en commentaire.