Comment bien communiquer ? Règle des 3V en Communication

2déc
2019Communication

Comment bien communiquer ? Règle des 3V en Communication

2 minutes

    Une communication correcte est de pouvoir bien s'exprimer pour bien se faire comprendre.

    Vous vous êtes certainement rendu compte à plusieurs reprises qu'il pouvait y avoir une différence importante entre les mots utilisés et les attitudes. Connaissez-vous la règle des 3V ?

    Partagez l'article

    La communication entre les individus est essentielle, apprenez également à lire et à écouter au-delà des mots, car je vous rappelle qu'ils ne représentent que 7 % de la communication. C'est le premier V.

     

    2e « V » : Para verbal.

    Il y a 38 % accordés au para verbal, ce qui accompagne la voix. Nous l'appelons aussi le « vocal », ce qui comprend notamment l'intonation de la voix, la rapidité du flux de parole, etc.

     

    3e « V » : Non verbal, communication visuelle.

    Le plus important étant les 55 derniers pour cent qui correspondent au « non verbal ». Ici nous allons retrouver les mouvements du visage et du corps en général. Il y a une grande partie des informations non verbales qui se transmet de subconscient à subconscient. Autant l'émetteur du message peut avoir des comportements inconscients qui accompagnent sa communication, autant celui ou celle qui reçoit le message va aussi interpréter un certain nombre de codes. Ces derniers seront perçus un petit peu de manière consciente et beaucoup de manière inconsciente.

    Rassurez-vous, votre subconscient capte l'intégralité des signaux et saura vous restituer un certain nombre d'informations quand vous ferez appel à votre mémoire dans un deuxième temps. Cela nous arrive de repenser à certains mouvements qui nous avaient échappé lors d'une précédente conversation. Avec le recul, nous nous rappelons de détails dont nous n'avions pas conscience à l'instant T.

     

    Au-delà du visuel : vers un 4e V ?

    Si la communication allait plus loin ? C'est-à-dire que le côté vibratoire de l'individu peut aussi être perçu par notre cerveau, par notre subconscient. Quelles que soient vos croyances à ce sujet, vous avez déjà remarqué que plus de la moitié de la communication est influencée par le « non verbal ».

     

    Écoute et émotions.

    Nous croyons savoir communiquer, en réalité c'est un travail de chaque instant, une adaptation à faire avec chaque interlocuteur en fonction de ce que nous avons à dire et à communiquer.

    1e conseil :

    Pensez à faire des blancs dans votre conversation pour laisser l'opportunité aux autres de pouvoir vous répondre.

    2e conseil :

    Reformulez pour vous assurer d'avoir bien compris le message transmis. En plus de vous assurer de sa bonne compréhension, vous montrez également votre volonté de bien comprendre.

    3e conseil :

    Dans bien des conversations, il faut canaliser ses émotions. Restez factuel, calme et posé. C'est un travail personnel qu'il faut garder à l'esprit et une mission de tous les jours.

     

    Quelle importance attachez-vous au langage non verbal ?

    Ecrivez-le en commentaire.