31juil
2019Bien-être au travail

Comment rester hydraté au travail ?

4 minutes

    Nous savons que dans la grande majorité, le corps humain ne peut vivre au-delà de trois jours sans boire. Que se passe-t-il si nous buvons insuffisamment dans la journée ?

    Entre santé et performance… voyons cela en détail 

    Partagez l'article

    À votre santé !

    Buvez chers amis car l'hydratation est le deuxième facteur contre la fatigue physique, le premier étant la respiration.

    90 % des fatigues sont psychologiques, pour le reste, pensez à votre corps.

     

    Vous devez boire de l'eau toutes les heures, je reconnais que dans certains métiers cela peut être plus ou moins compliqué et contraignant. Que ce soit pour le travail à la chaîne, hôte de caisse, chauffeur, opérateur téléphonique, etc.

    Qui dit hydratation : dit évacuation. C'est plutôt dans ce cas que les contraintes entrent en ligne de compte : c'est pourquoi il faut que vous arriviez à trouver une juste mesure entre votre hydratation et votre travail. Dans certains métiers il suffit juste de prendre les bonnes habitudes et de définir une certaine rigueur.

    Faites la part des choses entre professionnalisme et santé physique.

     

    Étude scientifique

    Il est prouvé que 2 % de déshydratation correspondent à 20 % de performance en moins.

    Pour vous donner une idée voici un calcul simple :

    Nous sommes constitués en moyenne à 60 % d'eau. Un peu plus pour les femmes.

    Une personne qui pèse 50 kg, avec 60 % d'eau, vous êtes composé approximativement de 30 litres d'eau. Donc 2 % de 30 = 0,6 litre (un grand verre = 25 cl, deux verres = 50 cl).

    Si vous pesez 84 kg, 2 % correspondront à un litre !

    Vous devez savoir aussi que vous perdez à peu près deux litres d'eau par jour (plus de trois litres pour les grandes constitutions) et même sans activité physique. Cette eau doit être compensée soit par de la boisson, soit par l'eau contenue dans les aliments que vous mangez.

     

    Comment rester hydraté ?

    L'eau est la plus efficace pour une bonne réhydratation.

     

     

    Dans les sodas il y a du sucre industriel, souvent de l'aspartame et de l'eau. Le sucre stimule l'insuline et provoque une baisse d'énergie. Si vous avez envie de sucre, privilégiez les fruits qui contiennent également de l'eau.

    Thé, café, tisane, il y a de l'eau aussi. N'en prenez pas toute l'année, il faut faire des cures d'eaux pures, une semaine par mois par exemple. Rappelez-vous que votre corps s'adapte à son environnement et vos habitudes. Il risque de s'habituer à certaines boissons soit en surstimulant votre foi ou vos reins, soit en faisant moins travailler d'autres parties de votre corps qui n'ont pas besoin d'assistance. Thé vert oui, thé noir plutôt non.

     

    Attention au sucre !

    Rendez-vous service et arrêtez le sucre dans toutes vos boissons. Si votre thé ou votre tisane sont trop amers vous pouvez verser un filet d'eau chaude à jeter juste après, pour ensuite laisser infuser avec le reste d'eau.

    Si vous ne supportez pas le café sans sucre, il est probable que le café soit tout simplement mauvais : vous devriez changer de référence de café ou en prendre une de meilleure qualité.

     

     

    Prendre de bonnes habitudes

    Dans un premier temps, il faut que votre bouteille d'eau ou le verre soit à portée de main pour y penser plus facilement.

    Vous pouvez aussi commencer par régler une alarme pour boire, au début pour reprendre le bon réflexe. Vous devez boire peu et régulièrement.

    Le bon côté des choses est que lorsque vous irez aux toilettes un peu plus souvent, cela vous permettra de faire une pause dans votre travail. En plus de gagner en performances parce que vous êtes hydraté, vous serez aussi plus performants en quittant votre poste de travail pour marcher un peu, en vous changeant les idées.

     

    Je le disais précédemment, certaines conditions de travail compliquent la possibilité d'aller aux toilettes. Si vous buvez beaucoup d'un coup, vous aurez plus tendance à éliminer que si vous buviez peu et plus régulièrement. Une gorgée de temps en temps permettrait de conserver une hydratation modérée tout en allant plus rarement aux toilettes.


     


    Les indicateurs

    Vous remarquerez qu'en fin de journée ce qui fatigue le plus n'est pas nécessairement la quantité de travail que vous avez eu, mais bel et bien le fait que vous n'ayez pas assez bu.

    Je prends maintenant l'habitude de boire de l'eau tout au long de la journée. Je reconnais que parfois étant passionné par mon travail j'oublie de boire quelques verres. C'est à la pause ou lors d'une fatigue passagère que je me rappelle à l'ordre.

     

    Un indicateur du fait que vous buvez insuffisamment est le nombre de fois que vous allez aux toilettes dans la journée et également la couleur de vos urines qui doivent être translucides.

     

    Pensez à votre santé et buvez de l'eau au travail comme à l'extérieur.