28mars
2019Bien-être au travail

Engagement des salariés

3 minutes

    Qu'est-ce que l'engagement ? 85% des employés déplorent une ignorance de leur entreprise pour améliorer leur bien-être et leurs conditions de travail.

    Pourtant un salarié engagé est en moyenne deux fois plus performant.

    Partagez l'article

    L'engagement de vos employés : c'est le bien-être et surtout deux autres dimensions :

    -       La productivité à l'intérieur de l'entreprise.

    -       L'activité à l'extérieur de l'entreprise.

    Si je vous dis qu'un employé heureux et engagé est deux fois plus performant... Oui c'est cela 200% !

     

    Augmenter l'engagement des effectifs.

    C'est est essentiel, c'est tout d'abord l'image de l'entreprise à l'extérieur de l'entreprise. Le principe est simple, plus on en fait pour vous, plus vous avez envie d'en faire pour les autres. C'est l'essence même de notre être, nous sommes faits comme cela.

     

    Trois catégories d'engagement.

    Il y a trois catégories d'engagement dans l'entreprise : la première catégorie concerne six salariés sur dix, c'est la plus importante et c'est le statut de « désengagé ».

    1)   Désengagé.

    C'est-à-dire que c'est quelqu'un qui va faire son travail pendant ses heures de travail et uniquement cela.

    2)   Engagé.

    La deuxième catégorie c'est le statut de « engagé ». Un salarié engagé et j'écris « un » salarié engagé puisque c'est un salarié sur dix qui se dit "engagé" pour son entreprise.

    C'est-à-dire que c'est quelqu'un qui va réfléchir, qui va vouloir faire plus, qui va protéger l'image de l'entreprise à l'extérieur, qui va même pouvoir faire de la publicité. Un employé engagé c'est un employé proactif qui va chercher à faire faire des économies, donc à son entreprise.

    Je vais vous donner un exemple. Vous avez quelqu'un qui travaille dans l'industrie automobile et qui est chargé de passer un faisceau de câbles à l'intérieur d'une voiture. Au départ les ingénieurs ont prévu de faire passer le câble à tel endroit dans le véhicule.

    Le câble fait par exemple cinq mètres, pour passer de l'avant à l'arrière du véhicule.

    La personne qui est « engagée » pour son entreprise, à force de faire cette tâche, à un moment donné va se rendre compte d'un fait intéressant et pourra se dire :

    « Le câble passe par là. Si on le faisait passer par là on gagnerait 50 cm. »

    Cette information, il va pouvoir la remonter à sa hiérarchie et faire en sorte que les câbles soient coupés plus courts afin de gagner ces 50 cm. Imaginez sur le nombre d'automobiles qui sont vendues chaque année et le gain que cela peut représenter, juste pour un exemple d'un employé engagé.

     

    Et la troisième catégorie me direz-vous ?

    Elle concerne trois employés sur 10, et c'est un statut plutôt dérangeant pour l'entreprise puisque c'est "activement désengagé".

     

    3)   Activement désengagé.

    C'est à dire que c'est totalement l'inverse du proactif pour améliorer l'entreprise. C'est quelqu'un qui va réfléchir et qui va dépenser de l'énergie pour être anti productif, pour décourager les autres, pour mettre une mauvaise ambiance et pour faire perdre de l'argent à l'entreprise.

     

    Et vous, où en êtes-vous dans votre engagement pour votre entreprise ?

    En tant que « Chef du bonheur », imaginez que je fasse passer un employé de « activement désengagé » au statut de « engagé ». La performance elle ne sera pas nécessairement fois deux, cela peut être bien plus !

     

    Pensez solutions, pensez Cédric JEAN.

    Contactez-moi, je propose des solutions personnalisées et je me déplace partout en France : à très bientôt dans votre entreprise.


    Engagement des salariés