Votre corps est toute lumière (Esprit du Soleil)

10jan
2022Spiritualité

En mangeant, vous absorbez une danse inimaginable de particules de vie.

Votre corps est toute lumière (Esprit du Soleil)

4 minutes

    L'arbitraire invente des limites parce qu'au-delà des limites il y a l'inconnu, le mobile, l'informel c'est-à-dire la peur. Faites-vous une alliée de la peur, c'est un reflet non avoué de votre ignorance.

    C'est votre incapacité à comprendre une situation puis à en admettre l'enseignement. Jamais immobilisme ne signifie stabilité. La stabilité n'est pas une fixité mais un équilibre.

    Partagez l'article

    Les voies de communication entre le formel et l'informel, le dense et le subtil ont toujours été ouvertes à celui qui est lui-même ouvert. Il n'y a pas de différence. Les frontières sont vos propres créations. Ne méprisez rien, ne rejetez rien. Tout est question de nourriture dans cette Vie.

     

    Je dois vous en compter les beautés, je dois aussi vous compter le trésor qu'elle peut vous aider à cultiver car, en vérité elle est sacrée. En fait vous croyez manger mais vous ne faites généralement qu'ingérer, engloutir de la nourriture par automatisme. Vous ne vivez pas, vous existez. NOURRISSEZ-vous en conscience. En mangeant vous absorbez une danse inimaginable de particules de vie. Ce n'est pas l'infiniment petit mais l'infiniment présent. Manger en conscience signifie proposer à votre être une union avec la force de vie universelle.


    Lorsque je dis « votre Père » j'évoque la Puissance et l'Amour du Grand Créateur cosmique dont tout est issu, dont tout est tissu. Tout ce qui existe est partie intégrante de Son corps, est le fruit de son Esprit. Tout sort de son Souffle et s'objective suivant la conscience de l'humanité, son ouverture de cœur. C'est un principe éternel. C'est l'amour-énergie avec laquelle chacun a la possibilité de communier. C'est la véritable Eucharistie que je suis venu restituer à l'humanité. Sachez savourer le goût et la force de l'instant présent. Le père cosmique dont je parle est le Père- Mère de toutes les galaxies. Les peuples anciens l'appelaient le Melkisédech ou le Manou ou le Logos planétaire. Il y a L'Unique et ce qu'il incarne à divers degrés dans les milliards de galaxies.

     

    Que chaque corps ait sa juste mesure car la privation et la surabondance sont toutes deux des insultes faites à l'harmonie. Un temple bâclé ou un lieu sacré que l'on surcharge de dorures et de pierreries ne représente guère plus qu'un hommage à l'ego.

    La recherche des aliments devient un idéal vers lequel chacun doit tendre. Un édifice se détruit d'abord par sa toiture, par sa charpente et votre toiture à vous, c'est votre confiance, votre charpente, votre volonté. Bien nourrir son corps, respecter ses contingences, c'est une forme d'amour. Il faut l'honorer, le préserver, le purifier. Les excréments eux-mêmes ne sont pas souillure mais transformation, potentiel de régénération.

     

    Les corps éthérique et égotique de votre âme engendrent une réelle pollution qui peut jouer le rôle d'une sournoise gangrène. Il est nécessaire d'adopter une grande hygiène physique. Les grains de vie que vous nommez « Prâna » cheminent aussi par les portes subtiles de l'organisme : vos plexus. Ils sont le fondement de l'air que vous appelez en vous par le moyen de la respiration. Vous êtes analogues à un immense poumon.

     

    Se nourrir, ami, c'est avant tout accueillir de la lumière et en s'unissant à elle, la pousser un peu plus loin sur son chemin alchimique. Dans une époque future, l'humanité découvrira les repas de « Prâna ». Ce sera un pas de plus vers la transparence à laquelle je vous convie, tout comme le végétarisme peut en être un aujourd'hui.

     

    Tous ne sont pas des témoins de la lumière intérieure mais c'est la marque qu'un portail s'est entrouvert qu'il faut pousser progressivement. Vous avez la capacité de devenir les premiers ambassadeurs de mon Père. Le végétarisme est le signal qu'une brèche a été pratiquée dans les habitudes et les pseudo-nécessités cristallisées des temps anciens. Les vieilles mémoires sont appelées à se désenkyster.

     

    Des maîtres m'ont inculqué des techniques dans mon enfance (il y a 2 000 ans) mais cette aide sert peu, n'est pas suffisante dans les moments critiques. La pratique qui vous est demandée aujourd'hui, c'est de laisser s'éteindre en vous ce brasier qui depuis si longtemps s'écrie : « je veux », d'une volonté tellement personnelle, tellement guerrière !

     

    Ouvrez votre main, plutôt que de serrer votre poing et de vous raidir ! Que tout en vous soit fluide ; la solution passe par cette nécessité. C'est sur cette voie de l'Impersonnel que vous trouverez votre véritable personnalité. Le lâcher prise devient le maître mot de l'ère qui s'ouvre maintenant. Personne n'est à convaincre de quoi que ce soit. Ce n'est pas un défi. Vous ne vivez que des événements qui ont pour but de mettre en évidence la nécessité de ce lâcher prise. Celui qui a admis cela commence par voir ses épreuves se transmuter en enseignements. Je vous l'assure, pour l'Amour qui cherche à se répandre dans la matière dense de votre monde, la notion de DÉFAITE n'existe pas.

     

    Ce qui entretient faiblesse et maladie, c'est avant tout le fait de se voir faible et malade.

     

    Quiconque marchera donc à mes côtés sur le chemin de la consolation et de la régénération doit d'abord DISSOUDRE en son propre nid les Vieux SCHÉMAS que le NON-AMOUR y a installés.

     

    Résumé inspiré du chapitre 02 de l'excellent livre « PAR L'ESPRIT DU SOLEIL Enseignements de Jésus au monde d'aujourd'hui ».

    Transmis par Anne Givaudan et Daniel Meurois. Editions S.O.I.S.)

     

    📖 PAR L'ESPRIT DU SOLEIL (livre) : https://www.neurosatis.fr/lnk,esprit-du-soleil-livre-boutique

    Par l'Esprit du Soleil


    Messages de mon Guide de Lumière Livre

    Ce livre est un enseignement qui nous indique le plus court chemin pour atteindre le divin qui sommeille en nous.


    Votre corps est toute lumière (Esprit du Soleil)