10déc
2021Société

Les rats et le diable

4 minutes

    Comprendre la perversion vaccinale...

    Si vous faites un pacte avec le diable sans en avoir conscience alors vous êtes innocent.

    Il est maintenant temps de connaître votre vrai ennemi et de vous en préserver.

    Partagez l'article

    Partagez cet article, copiez-le, et publiez-le comme bon vous semble. Veuillez seulement préciser la source.

    C'est le premier opus d'une série lumineuse, retrouvez l'intégralité sur Neurosatis.fr.

     

    ---- Lien pour copier cette vidéo et la publier sur vos réseaux - Cliquez ici ----

     

     

    Pourquoi les rats ? Rats de laboratoire ou rats des villes ?

    Qui est le diable ? C'est l'absence d'amour, la perfidie incarnée.

     

    Le rat de laboratoire ne sait pas qu'il est un cobaye. Il ne connaît que peu de choses de son existence. Nous ne sommes ni des moutons, ni des rats.

    Nous sommes la lumière toute-puissante.

     

    Que vous vous sentiez ou non dans la peau d'un animal, je veux dire que lorsque vous avez conscience d'une nouvelle réalité, c'est toujours le bon moment pour changer d'avis.

    Ne culpabilisez pas d'avoir été trompé, restez innocents.

     

    Vous avez été trahis.

    Certains appellent cela une extorsion de consentement, de la manipulation ou d'autres mots habilement sélectionnés pour prêter à confusion.

     

    Maintenant que vous savez vous dîtes NON !

    C'est la seule décision qui arrêtera cette descente aux enfers.

     

     

    Règle numéro un.

    Quand vous préparez un génocide, il doit être le plus discret possible. Pour exterminer une colonie de rats, les moyens mis en œuvre doivent tuer à retardement et progressivement.

    Si les rats se rendent compte que les comprimés tuent, ils se passeront le mot et aucun ne mangera les granulés funestes.

     

    Imaginez maintenant une injection qui progressivement épaissie le sang.

    Plus vous êtes en bonne santé, plus il faudra de dose et de temps pour venir à bout de votre vie.

     

    Les résultats seront divers et variés. Embolie pulmonaire, arrêt cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC).

    Seule l'autopsie révélera que tous les organes sont touchés et que le plus fragiles a cédé en premier : poumon, cœur, cerveau.

     

    Ajoutez à cette perversion le matraquage médiatique permanent, les menaces du pouvoir en place, la culpabilisation et la peur omniprésente.

    Les cobayes somnolents cherchent le soulagement personnel par la division et la volonté aveugle de combattre ses frères et sœurs humains dans les rangs de ceux qui ne cherchent que la paix.

     

    « La peur n'empêche pas de mourir, la peur empêche de vivre. »

     

     

    Quel est le message positif ?

    Changez votre vision, votre idée de la mort.

    La culture des disparus en occident est souvent synonyme de tristesse.

    Ne minimisons pas la peine ressentie après une séparation dans ce monde physique. Il s'agit de comprendre et d'accepter que la mort est une transition. La fleur meurt pour laisser place au fruit. Après la beauté colorée, elle nourrit de sa présence.

     

    Avec les Hommes c'est pareil, ce n'est qu'un changement d'état, de dimension, de perception. Les mondes de Lumière qui accueillent nos disparus sont bien plus libérateurs que pour les survivants. C'est ainsi.

     

    Que risquez-vous à part d'abandonner votre corps physique ? Vous êtes éternel et vous l'avez oublié pour la plupart.

     

    Revenons sur Terre. A chaque moment ses réjouissances. Un éveil spirituel conséquent permet de comprendre et d'accepter cette réalité. Restez en paix.

     

    En tant que Guérisseur-coach et medium, je vous accompagne lors de vos changements importants dans la vie et pour soulager de grandes détresses.

     

     

    Que faire maintenant ?

    Réconciliez-vous avec les vivants. C'est le moment de dire « Au revoir », de dire « Je te pardonne », de dire « Je t'aime ». Ayez le cœur léger et une confiance dans la suite heureuse des événements planétaires.

     

     

    Soupe diabolique.

    Voilà un an que la soupe diabolique est servie. Voyez-vous qu'il y a plus de morts d'effets secondaires que du virus ?

    Bien entendu les corps sont toujours cachés, les nouveaux variants sont de bons prétextes pour afficher des décès qui alimenteront encore une fois la politique de la peur.

     

     

    Il ne s'agit plus de liberté vaccinale. Si vous répondez à un « passe social » illégitime, vous avez toujours un coup de retard.

    Un an après le départ des piqûres, il est évident que c'est un accélérateur mortel. Il faut interdire ce poison pour sauver les inconscients qui gobent les mensonges politiques.

     

    Pour écrire l'histoire, c'est à nous de mettre en place une autre réalité, c'est-à-dire de ne plus répondre à l'état (gouvernement). Une stratégie de résistance civique devient évidente.

     

    L'obscurité touche à sa fin car notre Lumière intérieure est toujours plus puissante.

     

    Si vous souhaitez nous soutenir, rendez-vous sur Neurosatis.fr/soutien.

     

    A très bientôt les amis. Soyez heureux et restez conscients.


    Soin énergétique complet à distance

    Je travaille sur les corps de lumière qui entourent le corps physique.

    Le soin soulage toutes les douleurs physiques et morales.


    Les rats et le diable